VTC: Le Blog

Les VTC séduisent les investisseurs

levée de fondsLes VTC ou Voitures de Tourisme avec Chauffeurs constituent l’une des innovations de ces dernières années. Le concept séduit de plus en plus d’investisseurs et d’opérateurs qui ne lésinent pas sur les moyens pour soutenir le développement du marché en y injectant des sommes faramineuses.

Nouvel essor de Drive avec une levée de fonds de 2M d’euros

La dernière levée de fond du secteur revient à la société Drive. En moins d’un an, la société de Voitures de Tourisme avec Chauffeur Drive, dirigée par Maxime Bourdon, 31 ans, connaît un essor fulgurant. Lancée en juillet 2013, une information relayée par le Figaro annonce qu’elle vient de bénéficier d’une levée de fonds de 2 millions d’euros d’un groupe important d’entrepreneurs et d’investisseurs institutionnels. Grâce à cette levée de fonds, Drive se donne le devoir de relever le défi d’une prestation premium à coûts abordables et très compétitifs du marché des VTC .

 

La chance sourit à LeCab

LeCab, née en 2012, a pour sa part annoncé en Novembre 2013 une levée de fonds de 5 millions d’euros qui viennent s’ajouter aux 3 millions d’euros de financement depuis son lancement.  La particularité de LeCab, dirigé par Benjamin Cardoso, 26 ans, repose sur la standardisation de son parc automobile exclusivement constitué de Peugeot 508 micro-hybrides et qui devrait contenir, d’ici fin 2014, quelque 800 voitures. Sa technologie développée par la société anglaise Addison Lee lui permet de fournir une prestation haut de gamme et efficace à sa clientèle. Les véhicules sont équipés de tout le confort indispensable aux passagers (wifi, connexion Ipad, chargeur smartphone…).  En matière de tarifs, LeCab applique les coûts les plus concurrentiels de toutes les sociétés de VTC de Paris. A titre d’exemple, 35€ pour une course Paris-Orly, 45€ Paris-Roissy, entre autres.

 

Le bonheur des uns fait le malheur des autres : Les Voitures jaunes en cessation de paiement

La société Les Voitures jaunes, née Septembre 2012, a depuis son lancement procédé à une levée de fond de 3 millions d’euros mais se heurte à un problème de taille : l’absence de financement supplémentaire probablement due à un business model reposant exclusivement sur une flotte de véhicule en propre et des chauffeurs salariés. Cette société traverse une zone de turbulence et ses activités sont temporairement suspendues. Elle a été déclarée, en Décembre 2013, par son président Mathieu Guillarme, en cessation de paiement. L’investisseur serait revenu sur sa décision à la dernière minute, a précisé son président qui n’a pas pour autant révélé le montant que celui-ci devait allouer.

Bien évidemment, cette cessation de paiement des Voitures jaunes n’a pas manqué de provoquer des réactions mitigées chez ses concurrentes. Le patron de Uber, par exemple, reste optimiste quant au rebond prochain des Voitures jaunes, tandis que le patron de Chauffeur-privé.com assure que « seuls les grands s’en sortiront dans cet univers en pleine évolution ».

 

Chauffeur-privé.com

La société chauffeur privée, fondée en 2011 par Yan Hascoët, Othmane Bouhlal et Omar Benmoussa, indique quant a elle avoir réalisé au moins deux levée de fond depuis son lancement mais reste cependant très secrête sur les chiffres et investisseurs. Avec pour objectif en 2014, un quadruplement de son chiffre d’affaires à 20 millions d’euros, nul doute que cette société semble être sur de bon rail pour poursuivre son développement.

 

Uber, le record absolu qui fait grincer des dents les taxis

La palme des levées de fonds dans ce secteur revient sans nul doute à la société américaine Uber qui a annoncé en 2011 une levée de fonds de 24 millions d’euros auprès de Menlo Ventures, Jeff Bezos et Goldman Sachs. Et ce n’était là qu’un début, en 2013, Uber a bouclé une levée de fonds de 360 millions de dollars (258 millions d’euros)  auprès de Google Ventures à hauteur de 258 millions de dollars et TPG Capital pour environ 90 millions de dollars. C’est le plus gros investissement jamais réalisé par Google donnant à cette entreprise une valorisation totale de 3,5 milliards.

4 thoughts on “Les VTC séduisent les investisseurs

  1. vtc-ifdfdvtc-idsdsdsdsdsdsddsnfos.comnfos.com

    Les VTC sont en plein essor, rien de surprenant à ce que cela séduisent de nombreux investisseurs. Il est fort à parier que nombre d’entre eux vont investir de plus en plus car les VTC restent quelque chose d’ assez récent, et il y a encore de la place à se faire. Un engouement qui, je pense, va continuer à croître.

    Reply
  2. Davoyage Chauffeur Privé

    Merci pour l’article très intéressant, pas encore de levée de fond pour Davoyage, entreprise de location de voitures de luxe avec chauffeur à Lyon.
    En tout cas Uber & co ont développé notre image de manière positive, les VTC sont aujourd’hui plus connu qu’avant.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>