VTC: Le Blog

Des femmes à l’IA: l’actualité VTC

Kolett, l'appli VTC pour les femmes conduites par des femmes

Kolett: les femmes au volant à Paris et en proche banlieue

95 pour cent des chauffeurs de VTC sont des hommes : c’est à partir de ce constat qu’un nouveau service de VTC est né en septembre dernier. Sa flotte est constituée uniquement de femmes, une quarantaine, et s’adresse au public féminin. Détail révélateur: tous les véhicules sont équipés d’un siège enfant…Il faut compter 9 euros minimum par course, puis 0,31 euros par minute et 1,20 euros par kilomètre. L’ouest parisien peut d’ores et déjà bénéficier de ce service (y compris la proche banlieue : Neuilly, Boulogne et Levallois) . L’objectif est d’atteindre les 3000 courses par mois, pour s’étendre à la province et s’internationaliser. Ce qui explique que le prénom « Colette » ait été modifié afin de mieux s’exporter. Un homme peut-il prétendre emprunter un VTC Kolett ? Oui, à condition d’être accompagné d’un précieux sésame : une femme. Quand la gent féminine prend son transport en main…sur le volant.

Uber devra verser 400 000 euros d’amende

La CNIL a condamné la plate-forme Uber pour avoir volé les données de 50 millions de personnes, dont 1,4 million d’utilisateurs en France. En 2016, deux pirates ont en effet pu dérober les noms, adresses mels et les numéros de téléphone de clients. Ces deux individus se sont procuré des identifiants, en allant sur la plate-forme Github. Puis ils ont pu pirater à distance le serveur contenant les renseignements dérobés. Il est reproché à Uber de ne pas avoir pris de mesures de protection des données : pas de demande d’authentification pour se rendre sur la plate-forme Github, les identifiants des clients apparaissant en clair, pas de système de filtrage des adresses IP qui pouvaient utiliser les serveurs. Cette amende de la CNIL s’inscrit dans une volonté de faire respecter les données personnelles et la vie privée de chacun, dans un monde de plus en plus connecté.

Grab pourrait recevoir un milliard de dollars de Softbank

La plate-forme asiatique Grab est présente dans 195 villes, et ce dans huit pays. En plus du service classique de VTC, elle fournit également une offre de taxis, motos-taxis et covoiturage. Ce nouvel apport financier s’inscrit dans la politique de Grab de développer ses activités en Asie du sud-est, par le biais également de partenariat. Avec Microsoft par exemple, la plate-forme pourra tirer parti des connaissances du géant de l’informatique en matière d’intelligence artificielle, de données massives ( big data) , de machine learning.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>